Steuergerechtigkeit-Justice fiscale! ATTAC %

Un autre monde est possible! Herzlich willkommen heisst sie die Steuerkommission von ATTAC Schweiz.

Vie chère (suite)

Posted by michelp sur avril 14, 2008

« La fabrication de biocarburants est aujourd’hui un crime contre l’humanité », a affirmé à la radio allemande le rapporteur spécial des Nations Unies pour le droit à l’alimentation, le Suisse Jean Ziegler, du fait de son impact sur l’envolée des prix alimentaires mondiaux. M. Ziegler a également critiqué l’Union Européenne pour sa politique de subventions, l’accusant de dumping agricole en Afrique. – (Avec AFP.)

Tout aussi criminel selon moi, ce sont les déclarations de la Banque mondiale et du FMI qui disent prendre les choses au sérieux et se « mobiliser face à l’envolée des prix »: leur but, c’est récolter 500 millions de dollars tout de suite.

Certes, il y a urgence, mais c’est une somme ridiculement basse. 500 millions de dollars, c’est le prix de 5 km d’autoroute, d’un jour de guerre en Irak ou le prix de 5 avions F-18. Ce n’est pas en comptant sur des économistes pareils que l’on va sauver la planète! Et plus modestement, la centaine de millions de personnes menacées de famine, en raison justement de leur politique économique.

 

Publicités

Une Réponse to “Vie chère (suite)”

  1. michelp said

    Il y a quand même quelque chose de remarquable à noter dans les déclarations de R. Zoellik, directeur de la Banque mondiale:
    Il propose que les fonds de patrimoine souverains du monde entier affectent 1 % de leur actif de 3 trillions de dollars — aux investissements destinés à stimuler « la croissance, le développement et les possibilités » en Afrique, soit 30 milliards de dollars.
    Là c’est une somme que l’on peut qualifier d’importante, même si les chances que cela se réalise sont pratiquement nulles.
    Et c’est quoi les « fonds de patrimoines souverains » ? Ce sont les bénéfices qu’on réalisés les pays de l’OPEP ou les pays émergeants tels que la Chine et Singapour dans leurs échanges avec les pays occidentaux. En leur demandant de financer les mesures d’urgence pour le développement, les pays occidentaux trouvent un nouveau biais pour fuir leurs responsabilités.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :